Dans le monde compliqué d’internet, il s’agit toujours d’être le premier. Pas forcément le tout premier, mais au moins de faire partie des 10 premiers : ceux qui se trouvent sur la première page Google.

Mais pour être élu par les algorithmes parmi des centaines de milliers de résultats, il faut suivre quelques conseils. Ces conseils, lorsqu’ils sont regroupés, représentent le référencement naturel, ou SEO. Une discipline essentielle pour booster votre visibilité sur le long terme et de manière gratuite. Découvrez les 4 premières étapes pour comprendre le SEO, et être sur la première page de résultats Google !

Le choix des mots clés

La première chose à prendre en compte est le choix des mots clés. En effet, chaque page web est référencée selon un mot clé principal, choisi parce qu’il résume parfaitement l’idée générale dont traite la page en question. Ainsi, si vous rédigez des articles sur les races de chien, votre mot clé principal pourra être “races de chien”.

Le mot clé principal permet de retrouver une page sur internet. Si vous suivez les indications suivantes avec suffisamment de rigueur, il suffira qu’un internaute tape votre mot clé principal pour tomber sur votre page web.

Il faut ainsi sélectionner un mot clé populaire mais pas trop, et surtout pas trop concurrentiel afin de réussir à vous faire une place. Car si vous choisissez un mot clé principal trop concurrentiel, il pourra être compliqué d’atteindre la première place.

L’apprentissage des balises

Une fois que vous connaissez votre mot clé principal, il faut apprendre quelques petites notions de codage. Mais ce sont des notions très légères et très simples, qui ne nécessitent que des connaissances simples. En effet, pour rendre son site visible sur Google il faut pouvoir renseigner les balises HTML.

Les balises HTML permettent de notifier certains éléments aux algorithmes des moteurs de recherche. Comme par exemple le nom de votre page, ou le titre de la page tel qu’il doit être indexé. Ou encore le titre de vos paragraphes, l’URL de la page web, etc…

Toutes ces connaissances permettent de donner toutes les informations nécessaires à Google pour que le moteur de recherche puisse juger du positionnement que vous méritez.

L’optimisation des contenus rédigés

Après avoir acquis des connaissances et compétences dans le domaine du codage et après avoir rédigé vos contenus (qu’ils soient informationnels ou transactionnels), vous devez les optimiser.

L’optimisation sémantique fait partie des piliers du référencement naturel dont on ne peut pas se passer. En effet, votre texte doit comporter des mots clés secondaires. Ces mots clés secondaires sont des synonymes, appartenant au champ lexical de votre mot clé principal. Prenez le temps de faire des recherches pour délimiter le champ lexical, et placez des mots clés secondaires dans votre article : vous pratiquez ainsi l’optimisation sémantique.

Les liens externes

Enfin, le tout dernier pilier du SEO qui mérite d’être connu porte le nom de backlink. Il est très connu qu’internet fonctionne comme une grande toile, avec de nombreux branchements et ramifications. Chacun de ces branchements représente un partage de lien : un lien sur un site qui mène sur un autre site, etc…

Or, comme Google prend en considération l’attitude des internautes, si votre site internet est partagé par de nombreux autres sites, il faut en conclure que vous créez du contenu de qualité. Il augmentera donc votre positionnement, et vous placera bien plus haut par rapport à votre position initiale. Faire des liens externes permet donc de rehausser votre classement.

Être sur la première page Google grâce au SEO

Être sur la première page de résultats Google est un objectif en soi. Mais pour le remplir, il faut répondre à certaines exigences, notamment en ce qui concerne le référencement naturel de votre site internet.

Outre la rédaction web, on compte parmi ces techniques les stratégies suivantes :

  • Le maillage interne
  • Le cocon sémantique (organisation des contenus sous la forme d’un silo)
  • Le backlinking (créer des liens externes qui pointent vers votre site)
  • L’optimisation technique de votre site web (éviter les erreurs 404, optimiser la vitesse de chargement des pages, etc.)

Suivez ces quelques règles, et vous améliorerez votre positionnement de manière naturelle et sur le long terme !